Revenir à la Newsroom

Série de bonnes pratiques : La clé dynamométrique : un outil sous-estimé pourtant essentiel

Un des outils les plus importants à la disposition des installateurs pour assurer un montage correct des éléments de la transmission est la clé dynamométrique Et pourtant, cet outil est utilisé bien que trop rarement dans ces installations.

Inventée en 1918 par Conrad Bahr, la clé dynamométrique est un outil qui permet à l'utilisateur de régler et de vérifier une valeur de couple désirée. Il s'agit d'un outil qui peut être déterminant pour l'installation correcte de composants de transmissions de puissance courantes tels que transmissions par courroie, accouplements, embrayage/freins, engrenages et une variété d'autres composants.

Pour les produits comme les boîtes à engrenage ouvertes, les colliers réglables ou les embrayages/freins, il est courant de monter l'unité sur l'arbre avec une clavette et des vis de serrage qui maintiennent l'unité en place. Si les vis de serrage ne sont pas serrées à fond, le composant peut se desserrer et vibrer en dehors de sa position, ce qui entraîne toute une série de conséquences négatives.

Pour les composants comme les transmissions par courroie, une installation correcte avec une clé dynamométrique peut être un facteur déterminant pour obtenir une durée de vie maximale pour les courroies et les poulies.

Pour les accouplements, l'utilisation d'une clé dynamométrique peut simplement garantir le maintien en position de l'unité. Par conséquent, l'utilisation correcte d'une clé dynamométrique lors de la fixation d'accouplements joue également un rôle important au niveau de la sécurité et peut même permettre d'éviter des accidents mortels.

Installation d'une transmission par courroie

Désalignement de la poulie

Schéma 1 : Désalignement de la poulie dû à des douilles mal serrées

Lors de l'installation de transmissions par courroie, il est important de bien serrer la douille de poulie au couple adapté. Les poulies sont ainsi positionnées correctement. Une installation correcte et une position adéquate des transmissions par courroie peuvent avoir une influence sur leur durée de vie et leur efficacité.

Une installation correcte de la poulie et de la douille est un processus relativement simple et la plupart des techniciens d'entretien expérimentés sont en mesure d'exécuter ce genre d'intervention sans aucune difficulté. Un certain nombre de facteurs clés doivent néanmoins être pris en considération. En tout premier lieu, il ne faut jamais au grand jamais utiliser du lubrifiant sur les douilles. Le fait de lubrifier les douilles reviendrait à permettre aux fixations de serrer plus facilement. Ce qui sera le cas... mais excessivement. La lubrification des fixations multiplie le couple appliqué et dépasse généralement la résistance de la douille, entraînant alors des fissures. Ces fissures et, par conséquent, la perte de force de serrage sur l'arbre peuvent ne pas être décelables tant qu'un système ne monte pas en vitesse. Le desserrement de la douille peut alors se traduire par un déplacement des poulies, la détérioration de la courroie et d'autres effets négatifs.

Pour une transmission par courroie, l'installation et le serrage de la douille sont fondamentaux pour obtenir les meilleures performances des courroies et leur permettre d'atteindre leur durée de vie maximale.

Si les douilles ne sont pas serrées correctement, la poulie sortira très probablement de son siège. Le schéma 1 illustre cette situation de manière légèrement excessive.

Le fait d'avoir les courroies désalignées signifie qu'elles ne transmettront pas le couple de façon efficace et que le moteur aura donc plus de difficultés à remplir sa mission dans le cadre de l'application. En clair, cela coûte plus cher d'avoir des courroies désalignées.

Outre le fait de fonctionner de manière inefficace, les courroies désalignées s'usent plus rapidement d'un côté de la courroie et de la rainure, ce qui raccourcit la durée de vie de la courroie et use les poulies. De nouveau, ce problème représente des dépenses supplémentaires non négligeables.

L'utilisation d'une clé dynamométrique et le respect des consignes du fabricant pour le serrage contribueront à garantir que les douilles, les poulies et les courroies sont alignées sur les spécifications du fabricant et que le système atteint les niveaux de performance et de longévité requis.

Installation d'un accouplement

TB Wood's GFlex avec couvercle

Schéma 2 : Accouplement à ressort G-Flex de TB Wood's avec couvercle horizontal. Si le clapet est mal installé, il peut se détacher sous l'effet de rotation.

Lors de l'évaluation d'accouplements, le fait d'appliquer le couple correct est à la fois une bonne pratique pour le maintien des accouplements à leur place et une bonne mesure de sécurité. Tout comme les engrenages ouverts, les colliers réglables et les dispositifs similaires, les accouplements sont exposés à des vibrations et à des chocs pendant le fonctionnement de la machine. Le serrage correct des moyeux sur les arbres garantit le maintien des accouplements à leur place. Un moyeu d'accouplement desserré sous vibration peut facilement contribuer à user la clavette, et donc à recommencer le travail plus tard. Prenez un arbre avec une clavette détériorée et les frais pour le remplacer parce que le moyeu d'accouplement s'était desserré.

Pour certains accouplements, un bon serrage est une question de sécurité. Prenez des accouplements à denture, à ressort ou similaires qui ont un couvercle qui renferme les éléments de l'accouplement (voir le schéma 2). Les fixations qui maintiennent le couvercle à sa place doivent être serrées au bon couple pour s'assurer qu'elles sont bien calées dans leur siège et qu'elles resteront en place sous l'effet de rotations et de vibrations. Songez aux effets que ce couvercle peut avoir s'il est mal fixé et devient un projectile. Il ne faut pas faire preuve de beaucoup d'imagination pour se rendre compte du fait qu'un couvercle d'accouplement qui se détache d'un arbre de 1 750 tr/min peut mettre des personnes en péril.

DuraFlex endommagé

Schéma 3 : Accouplement Dura Flex de TB Wood's endommagé à cause d'un moyeu trop serré.

Les accouplements élastomères doivent également être serrés correctement pour les installer en bonne et due forme. Le schéma 3 illustre un moyeu trop serré d'un accouplement Dura-Flex® de TB Wood's. L'installateur a trop serré la fixation à l'endroit où le manchon s'est fissuré sur le moyeu. Avec le temps, ce manchon va se déplacer et se relâcher. Le Dura-Flex est un modèle d'accouplement où les fixations fournies sont conçues pour garantir leur maintien en place et maintenir fermement le manchon sur le moyeu. Les stries sur les fixations s'emboîtent dans le matériau du manchon et se bloquent. Mais les fixations ne le feront que si elles sont serrées au bon couple. Un serrage incorrect des boulons peut provoquer le relâchement du manchon et mettre en péril les personnes travaillant dans les alentours.

Il est tentant de croire que nous sommes tellement maîtres du contrôle de nos muscles que nous savons comment serrer les fixations à une valeur donnée. L'utilisation correcte d'une clé dynamométrique et le respect des instructions de son fabricant peuvent garantir un bon fonctionnement, une longue durée de vie et une installation en toute sécurité.